Coucou me revoilou !!!

Publié le par Nicolas HONORE

En créant ce blog, je m'étais promis de l' "alimenter" régulièrement, et pourquoi pas quotidiennement. Bon, disons que pour l'instant je tiens pas mes promesses... Mais il ne faut pas que je déçoive mon lectorat ;-) alors juré c'est promis je vais maintenant vous (mais qui êtes-vous au fait ?!) donner très régulièrement de mes nouvelles...

Donc pour pallier l'absence de ma prose depuis samedi 15 (2 semaines quand même), je vais me plier à un petit exercice qui s'appelle "journal de la semaine"...
... Et quelle semaine !!!
 

 

 

Lundi 17 :

Rien
(ça commence bien)


Mardi 18 :

Rien non plus
(ne zappez pas !)

Rien non plus(ne zappez pas !)


Mercredi 19  :

Là ça commence à devenir intéressant.
Mercredi, Agnès (de la "promo" comme on dit dans les grandes écoles) faisait une petite réception chez elle. Elle nous avait préparé avec amour des petits muffins, dont certains, délicieux, étaient à la... carotte. Un vrai régal. Il y avait du monde chez Agnès : Solenne, Mohamed, Virginie (une connaissance... ;-), Sébastien, Séverine et Greg, Bénilde et Martin l'ami de Colombie (du Master André Gide -quel humour !), le voisin américain d'Agnès, Michael... J'espère n'avoir oublié personne !
Après avoir goutté le chocolat chaud au Bayley's (crème de whisky), un délice à se rouler par terre, nous sommes allés continuer la soirée au Rouge, un bar "bobo" du Vieux-Lille, un "lieu de bar et d'essais" dixit la devanture. Une déco à couper le souffle, un mélange de style marocain (tentures rouges, fer forgé...) et d'éléments plus contemporains, voire "design"... Un mélange très réussi en tout cas. Et une soirée musicale extraordinaire, car comme tous les mercredis soirs, le Rouge devient le lieu de rencontre des meilleurs musiciens de la région, c'est le rendez-vous hebdomadaire du "bœuf", du "jam" en anglais... Un ami, Fetih, à la batterie,
des improvisations jazzistiques endiablées, des incursions en terre orientale, tzigane... Des musiciens qui passent de la batterie à la guitare avec la même aisance, un bonheur évident à jouer ensemble. Un dialogue d'instruments, une musique "live" jouée au milieu des "spectateurs", la chaleur qui monte, qui monte (comme la p’tite bête J). Et on finit la tête dans les étoiles, mais le ventre creux, et on va manger une bavette à l’Omnia, rue Esquermoise (anciennement la Taverne de l’écu, qui était un ancien ciné porno…).

 

 

Vendredi : soirée à l’opéra, avec Virginie. Elle en parle très bien sur son blog, mais elle veut pas que je donne l’adresse ! L


Samedi matin :
rencontre au Furet avec… Jean-Pierre Chevènement au Furet. Qui ? Ah j’entends les mauvaises langues… Quoi ? Jean-Pierre Chevènement ? Ce ringard, ce réac, ce nationaliste sécuritaire ?? Ah les belles âmes…

Bon allez, je vous l’avoue (à ceux qui ne le savent pas déjà !), je fais mon coming-out : j’adore le CHE ! Depuis des années. Je suis même allé à son meeting de campagne pour la dernière présidentielle… Et en bon groupie, j’ai acheté plein de gadgets au stand merchandising : briquets, T-Shirt… si si je vous jure !!! Je les prendrai en photos (avec mon nouvel appareil numérique Sony que je viens de m’offrir !) et je vous mettrai ça en ligne !

Bon, sinon, Virginie a écrit aussi un bon papier sur Jean-Pierre, mais bon, quand elle se décidera à dévoiler l’adresse de son blog…


Samedi midi : tout le monde aux 3 Brasseurs : bière, welsh, flamenkueches… un vrai régal, qui nous a fait rester jusqu’à 16 heures ! Agnès, j’attends tes photos !


Samedi soir : j’étais crevé, je suis resté devant la télé. Et j’ai regardé… les « NRJ Music Awards ». Qu’est-ce que je peux en dire ? Hum… par quoi je commence ? Par le très drôle Anthony Kavannagh, Master of Ceremony de la soirée, qui n’a pas arrêté de faire ses fausses vannes qui tombent à plat ? Je vous parle de K-Maro, le très classieux rappeur canadien qui kiffe les « femmes like U » ? (jetez un coup d’œil sur les paroles, c’est à mourir de rire…). Ou je vous parle de Bono, le chanteur de U2, qui devient vraiment de plus en plus pitoyable (en plus de faire des albums de merde), qui nous a parlé de la « côte (d’Azur) et des jolies filles », avec un accent accentué par l’alcool peut-être… Bref, c’était pathétique. Quoi d’autre encore ? Ben, c’est tout, et c’est déjà beaucoup…


Semaine du lundi 24 :

Rien de spécial, les cours, mon job à l’internat, voilà…

A BIENTOT LES AMIS !!!



Ps : j’ai entendu hier (vendredi 28) aux infos, qu’une ado de Calais s’était suicidé, et qu’elle l’avait annoncé dans son blog, que personne n’avait lu… C’est triste. Un psychiatre interrogé dénonçait à juste titre cette illusion de parler et d’être écouté avec des formes de publication sur le Net comme les blogs. De là à faire le procès d’Internet… il y a un pas que certains vont encore franchir !

Publié dans Divers

Commenter cet article

delcroix 30/01/2005 21:20

je comprend mieux la gastro qui permet de ne pas venir en cours le jeudi ;-)