Omar El Berkaoui, un nom à retenir... (poum tchac poum)

Publié le par Nicolas Honoré

Aucun superlatif n'est assez fort pour le décrire. Habitué de l'incontournable "boeuf" du Guapa Bar de Wazemmes (place du marché, tous les jeudis soirs), j'ai récemment découvert un jeune virtuose de la batterie, dont le jeu et plus particulièrement les solos m'ont laissé bouche bée. Ce mois-ci, il se produit aussi tous les dimanches soirs au boeuf du café "Le Phare" à Tournai (Belgique, 25 km de Lille). Plus que mille discours, allez le voir, l'écouter, c'est absolument hallucinant...

Extrait de l'affiche du Phare :

« Le Phare a l’honneur et le privilège d’accueillir un jeune prodige, l’époustouflant Omar El Berkaoui, génie de la batterie. Sur le côté de la scène, la grosse caisse, les timbales et les cymbales lui lancent un appel irrésistible. Il s’assied sur le siège de cuir noir, saisit les baguettes et se lance dans un one-man show saisissant, remuant. La baguette se fait tantôt douce, tantôt violente. Il frappe et il caresse, il enchante… »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article