"La Cendrillon des banlieues a craqué pour le prince charmant des beaux quartiers !"

Publié le par Nicolas Honoré


A la "une" de l'excellent "Voici" cette semaine, la liaison entre le dandy branchouille Edouard Baer et la "nouvelle star" Amel Bent ! ""La Cendrillon des banlieues a craqué pour le prince charmant des beaux quartiers !" dixit le journal pipole...

Un véritable cas d'école pour le sulfureux Alain Soral, l'auteur de la cultissime "Sociologie du dragueur", où il théorisait son expérience (panel de centaines de conquêtes !) dans une approche marxiste des rapports amoureux. L'auteur aussi de "Misères du désir" où un chapitre était consacré à la vie sexuelle et amoureuse dans les banlieues, au delà des fantasmes type "tournantes dans toutes les caves", une analyse de la misère sentimentale des garçons de banlieue et une déconstruction du discours simpliste qui criminalise les garçons et victimise les filles (discours type "Ni putes ni soumises"), alors qu'en réalité la petite "beurette" a bien plus de chance de s'en sortir que son frère, en utilisant son cul comme un outil d'ascension sociale, alors que son frère, le miskin, reste à squatter au pied de sa tour, abruti par le shit et la 8.6...

Belle démonstration des théories d'Alain Soral, que cette Amel Bent propulsé dans le milieu parisien du show-biz par une émission de télé-réalité, et qui donne son cul à cet Edouard Baer, cette caricature du fils à papa dont l'insupportable "légéreté"  propre aux bien-nés donne des envies de... bref légitime une véritable haine de classe...

Publié dans Divers

Commenter cet article