Les poupées russes

Publié le par HONORE

Hier soir, je suis allé voir "Les poupées russes", la suite de la fameuse "Auberge espagnole". Pour la journée de sortie, la salle de l'UGC (eh oui, je vais parfois dans des multiplexes !) était pleine à craquer, et remplie de jeunes à l'image des personnages du film...
Je vous fait le pitch : Xavier, qu'on avait connu dans le 1er volet en étudiant en économie parti faire une année d'études à Barcelone, est désormais écrivain. Enfin écrivain c'est beaucoup dire : il enchaine plutôt les boulots alimentaires dans le domaine de l'écriture. Il écrit des scénarios pour des feuilletons de l'été, il joue le rôle de nègre pour des mannequins... On pense au rôle de l'excellent (bien qu'agaçant) Edouard Baer, dans "Mensonges, trahisons et plus si affinités", un non moins excellent film, avec le tout aussi excellent Clovis Cornillac qui joue le personnage d'un footballeur qui livre ses mémoires... Donc Xavier a trente ans, il vit de sa plume (enfin de ses écrits tapés sur un I-Book...), ne s'est toujours pas stabilisé affectivement, c'est même plutôt le contraire... Xavier revoit Martine, la pétillante Audrey Tautou, garde même son gosse pendant que Mademoiselle va jouer les altermondialistes à Porto Allegre au Brésil (spéciale dédicace à Seb -private joke ;-). Xavier revoit les autres personnages de l'Auberge Espagnole, sa copine lesbienne jouée par Cécile de France chez qui il squatte de temps en temps, et Wendy, la jolie petite anglaise, forcément (et délicieusement) rouquine... Le film se clot sur le mariage du frère de Wendy, avec une jolie (mais toutes les filles sont jolies dans ce film) danseuse russe.
On apprécie tous ces personnages, qui ressemblent tant à nos contemporains, dans lesquels on se reconnait (d'où le succès du film), ces jeunes gens sympathiques, qui vont en viennent entre Paris, Londres et St Pétersbourg, qui se cherchent constamment, qui naviguent entre joie de vivre et doute existentiel. Romain Duris est vraiment excellent, et on devine le plaisir de Klapisch à faire évoluer ses personnages qu'il aime tant.
Un film que je vous conseille donc...

-Elle fait pas un peu convenu, ma critique ciné ??? ;-)

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Séverine 21/06/2005 10:03

Oui, elle fait un peu convenu ta critique... "Les Poupées russes" est bien mais je fus moins emballée que "l'Auberge espagnole". Et je crois savoir pourquoi. Les poupées sont focalisées sur Xavier, Wendy, Martine, voire Kévin. On ne retrouve plus la "communauté" au complet. Et puis, je me suis beaucoup moins identifiée aux personnages car je n'ai pas encore la trentaine !! ;-) Mais allez voir ce film... j'ai plusieurs fois rigolé, notamment lorsque Xavier joue du pipeau... cela m'a rappelé des situations que j'ai vécues cette année...

Le vengeur masqué 17/06/2005 22:01

T'as raison, pour être clair, elle est TROP BONNE la rouquine! ;-)
Et si, je te le confirme elle fait vraiment convenue ta critique. :-D