La Poste à l'heure festive...

Publié le par Nicolas Honoré


Non non, vous ne rêvez pas, vous avez bien lu... "Souriez, vous êtes à La Poste" !

Il y a de cela quelques jours, alors que je me rendais dans un bureau de poste afin d'affranchir une lettre, j'ai eu l'agréable surprise d'être accueilli par un fringant jeune homme, costard-cravate, rasé de près, au sourire commercial impeccable. Passé le seuil de l'établissement, le jeune homme m'invite à prendre un jus de fruit... Je découvre une table où sont disposés des bouteilles de jus, des petits bonbons gélifiés, ainsi que plusieurs objets de type merchandising, vantant sur différents supports (ballons, pin's, bracelets, etc.) la nouvelle image de la Poste, une image forcément sympathique ! Intrigué, je demande au jeune homme la raison d'un tel accueil. Il me répond que son bureau "participe à la deuxième édition de la Fête de la Poste", une fête dont les usagers, pardon les clients, de la Poste du Nord-Pas-de-Calais ont l'exclusivité nationale. On innove dans la région !, notre grise mais souriante région participe donc à une "opération pilote de revalorisation de l'image de la marque La Poste" (j'imagine ce genre de barratin qui pourrait sortir d'une séance de brainstorming au sein d'une agence de com...). Le regretté Philippe Muray (le chroniqueur féroce de notre époque et de son personnage central, Homo Festivus) aurait encore trouvé matière à rire, mais pas moi, non non ! Je me souviens aussi avoir déjà vu des guichetières déguisés en sorcières (véridique) le jour d'Halloween, du temps où cette fête faisait encore recette... Sourire en septembre, frisson en octobre ! Bref, j'aurais donc bien ri à la face du jeune homme qui m'a accueilli, mais j'en ai plutôt profité pour tailler une bavette avec lui, de manière conviviale, un verre de jus d'orange à la main... Curieux, je lui demande quelle fonction il occupe au sein du bureau, il me répond qu'il est "directeur du site" ou quelque chose dans le genre. Connaissant la Poste d'avant, je lui demande si cet intitulé correspond à l'ancien "receveur", et il me répond que oui, en gros, mais pas vraiment quand même, parce qu'avec la réorganisation de l'entreprise publique (peut-être plus publique pour longtemps, merci Bruxelles), et là il tente de m'expliquer les missions de son poste, bla bla bla. Je n'ai pas tout compris, d'ailleurs à l'heure de la transformation ubuesque des bureaux de campagne en "points Poste" dans les boulangeries, je me dis que de toutes façons le monde d'aujourd'hui étant définitivement trop complexe à comprendre, il est préférable d'arrêter de réfléchir en faisant grise mine, il devient préférable de s'abandonner dans un sourire béat mais bienheureux, parce que zut alors "vous êtes à la Poste" !!! Fini les guichetières aimables comme une porte de prison, la Poste est devenu le pays du sourire !!! Tant qu'on y est, pourquoi pas organiser une fête de l'ANPE, ou une opération "les ASSEDIC, c'est fantastique"... Hum, drôle d'époque quand même...

-Ah oui au fait, j'ai fini par la poster ma lettre...

Publié dans Humour

Commenter cet article

Xav 28/09/2006 23:02

Texte bien écrit et tellement justeChapeau l'artiste et bravo pour ton master.Xav