Ben Buren, quand même, il est au Guggenheim !!!

Publié le par Nicolas

Jeudi soir, si vous regardiez France 2, vous avez peut-être pu tomber sur Guillaume Durand, l'animateur de la formidable émission fourre-tout "Campus", émission à prétention culturelle qui brasse tout, et surtout n'importe quoi... Un des invités était l'excellent Jean-François Kahn, journaliste, directeur de l'hebdomadaire Marianne, et auteur d'un récent "Dictionnaire incorrect" dans lequel il s'en prend aux conformismes de notre époque (conformismes qui, précision utile, se présentent de plus en plus comme des anti-conformismes, ce qui brouille donc quelque peu les pistes...).

Il y a sur le plateau l'inénarrable Josyane Savigneau, la grande patronne du "Monde des livres" (ou l'ancienne, il me semble qu'elle en est parti récemment...), qui laisse apparaître un rictus quelque peu agaçant, il y aussi Raphael Enthoven, fils de, le Raphael de Carla Bruni, qui d'une manière absolument pitoyable reproche à JFK d' "enfoncer des portes ouvertes" (par qui ?), on ne s'attardera pas sur ce petit puceau minable du monde des lettres germano-pratin... Et, last but not least, il y a Gui-gui. Enfin, je veux dire, Guillaume Durand, le MC, le Maître de Cérémonies, le passeur de plats, le fainéant "liseur" de fiches, le stakhanoviste obsessionnel du "name-dropping" (le champion toutes catégories), le Gui-gui avec son air de Dandy un peu niais...
Durand, donc, énumère quelques entrées du dico de Kahn. A celui-ci, qui dénonce à juste titre le terrorisme intellectuel qui consiste à empêcher de penser librement en traquant toute pensée déviante et en l'étiquetant, au hasard, "réactionnaire", donc notre Guigui ne trouve rien mieux à demander à JFK si celui-ci ne serait pas un peu "poujadiste"... Soit il est naïf Guigui, soit il est carrément imbécile...
Et il y a un truc que Guigui ne comprend pas, mais alors absolument pas, c'est que Kahn mette en doute le talent d'un artiste contemporain, connu notamment pour ses fameuses "colonnes"...
Et Guigui de dire à un Kahn estomaqué :
"Ben Buren, quand même, il est au Guggenheim !!!"
Que rétorquer devant cet "argument" définitif, qui n'est pas sans rappeler certains "arguments" de type tautologique, du genre "Ben, Buren, c'est Buren !!!". Alors, faut-il mieux, comme on dit, en rire qu'en pleurer ?

En tout cas, cette protestation de Monsieur Durand nous aura bien montré qu'il n'y a décidément pas grand chose à attendre des "médiatiques", englués qu'ils sont dans leurs automatismes de pensée... Finalement, c'est peut-être ça des vrais conservateurs...

Publié dans La folle du logis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie-candice 02/05/2005 15:09

Bonjour
je suis journaliste à France 3 Nord Pas de Calais et je prépare un sujet sur les blogs. POuvez-vous me contacter au 03 20 13 20 59 ?
merci.
Marie-Candice Delouvrié

Nicolas Honoré 11/12/2007 15:17

Pas de pb :-)